A Balancing Act:
  Accueil

L’asthme et la rhinite allergique : faites le lien

L’asthme et la rhinite allergique :
les symptômes


La rhinite allergique :
un côté de la médaille


Un regard neuf sur l’asthme et la rhinite allergique saisonnière

Un appareil respiratoire, une affection

Équilibrer le traitement
• Traiter la rhinite
  allergique saisonnière

• Traiter simultanément
  l’asthme et la rhinite
  allergique saisonnière


Autoévaluation des symptômes de rhinite allergique pour les patients asthmatiques
 
 
Équilibrer le traitement

La prise en charge des symptômes de l’asthme et de la rhinite allergique saisonnière peut relever d’un véritable tour de force pour les personnes souffrant des deux affections. Même s’il n’existe aucun remède permettant de guérir l’asthme et la rhinite allergique, saisonnière ou non, certains traitements peuvent, dans la plupart des cas, aider à en maîtriser les symptômes. Certains de ces traitements sont décrits ci-dessous.

Traiter la rhinite allergique saisonnière

Les antihistaminiques
Ces médicaments visent à soulager rapidement les symptômes en atténuant les effets des histamines, l’un des composés chimiques libérés par le corps pendant une réaction allergique. Ils peuvent réduire momentanément les éternuements, l’écoulement nasal, le larmoiement et les picotements dans la gorge. Les antihistaminiques les plus récents peuvent réduire la somnolence, mais certains risquent d’interagir avec d’autres médicaments ou aliments. Les médecins et pharmaciens sont en mesure de vous conseiller sur la façon de les utiliser correctement.

Les décongestionnants en vaporisateur
Ces produits peuvent soulager l’obstruction nasale. On recommande généralement de ne pas les utiliser plus de quelques jours à la fois.

Les traitements préventifs
Ces traitements visent à prévenir l’apparition des symptômes en empêchant la réaction allergique. Dans le cas de la rhinite allergique saisonnière (rhume des foins), il est impératif de commencer le traitement plusieurs semaines avant l’arrivée de la « haute saison » liée à votre type de réaction allergique. Jusqu’à maintenant, ces traitements ont pris la forme de vaporisateurs nasaux et de gouttes ophtalmiques, dont l’efficacité repose sur une utilisation appropriée. Certains de ces produits contiennent des corticostéroïdes et vous devriez consulter un médecin avant de les utiliser sur une longue période.

Traiter simultanément l’asthme et la rhinite allergique saisonnière

Il existe des traitements offerts sous prescription médicale pour les personnes touchées, de façon légère ou modérée, à la fois par l’asthme et la rhinite allergique. Ces traitements agissent en bloquant l’action des composées chimiques qui se trouvent naturellement dans les poumons. Ces composés jouent un rôle dans le processus inflammatoire normal lié à l’asthme et à la rhinite allergique saisonnière et peuvent entraîner l’inflammation des voies respiratoires tant inférieures que supérieures.

La prise en charge commune de l’asthme et de la rhinite allergique peut favoriser la réduction du nombre de médicaments que vous prenez et vous aider à équilibrer les traitements pour l’asthme et la rhinite allergique.

Au moment de votre prochain rendez-vous, parlez à votre médecin, infirmière ou pharmacien des effets de la rhinite allergique sur votre asthme et demandez-leur quels sont les traitements qui vous conviendraient.

  printcontactEnglish