Association d'information sur l'allergie et l'asthme

Vous partez en voyage?

Dr Antony Ham Pong, Ottawa

Voyagez en toute sécurité et sans trop de stress en prenant les précautions nécessaires. Ne partez pas sans une lettre de votre médecin vous autorisant à avoir un auto-injecteur d’épinéphrine avec vous. C’est particulièrement important en dehors de l’Amérique du Nord. Une patiente qui voyage beaucoup a été interpellée à deux reprises dernièrement à l’aéroport de Hong Kong. Ne pouvant produire une lettre de son médecin pour son auto-injecteur, on l’a prise à part pour l’interroger. Un autre patient a vécu une expérience semblable dans un aéroport en Asie même si cette fois il avait sa lettre. J’ai moi-même été questionné sur mon EpiPen en Équateur car la sécurité ne connaissait pas cela. Dans les deux aéroports en Asie et en Équateur, les gardiens de sécurité se sont justifiés en disant qu’il y avait des médicaments d’urgence à bord des avions. Ne vous laissez pas tromper. Ne renoncez pas à votre auto-injecteur. S’il y a de l’épinéphrine dans l’avion, elle sera en flacon (pas autoinjectable), enfermée à clé et probablement accessible uniquement à un médecin qui ne sera pas nécessairement au courant de la dose et du plan d’administration immédiate en cas de réaction.

Si vous soupez au restaurant, lire le menu en entier vous sera utile pour détecter la présence de votre aliment allergène et la possibilité d’une contamination croisée. Il est recommandé de vous procurer une carte d’avertissement en différentes langues pour les restaurants.

Note de la rédaction : Vous pouvez vous procurer une carte pour les restaurants, en 22 langues différentes, sur le site Next link will open in a new windowwww.allergytranslation.com.
Pour un texte en 9 langues, voyez Next link will open in a new windowwww.foodallergyinitiative.org (cliquez sur Downloads).

Info asthme allergies, numéro 1 2008

return Retour à la section Voyager avec des allergies

| Politique de confidentialité | Contactez-nous | © AIAA, 2017
Site Web maintenu par Konecny Consulting Inc.