Association d'information sur l'allergie et l'asthme

Êtes-vous à l’aise avec vos allergies ou votre asthme?

Erika Ladouceur, Ste-Anne-de-Bellevue (Québec)

Quand un ami vous invite à la maison, que faites-vous?

Avez-vous déjà montré à d’autres, à vos amis ou à des membres de votre famille, comment faire une injection d’épinéphrine? Lisez-vous parfois les étiquettes?

Ce n’est pas parce qu’on est allergique qu’on est différent. Si vous êtes adolescent, il se peut que vous vous sentiez mal à l’aise, gêné ou ayez simplement peur de parler de vos allergies ou de votre asthme à vos amis. Cela voudrait dire que vous avez quelque chose qu’ils n’ont pas. Peut-être vous sentez-vous diminué. J’ai appris que c’est bien le dernier sentiment à éprouver quand on est entre amis. Il n’y a absolument aucune raison de cacher la vérité alors qu’il s’agit d’une question de vie ou de mort. On n’a pas toujours la chance de se reprendre à l’instant crucial. Cet instant peut se produire une seule fois et être le plus grave de votre vie alors, il n’y aura pas de temps à perdre. Vos amis ne riront pas de vous si vous vous sentez mal et croyez faire une réaction allergique. Ils devraient plutôt réaliser qu’il faut tout de suite informer une personne adulte peu importe l’endroit, à l’école, au travail ou ailleurs.

Pour en venir à l’anaphylaxie et à l’asthme, je ne me prétends pas spécialiste comme peut l’être un médecin, une infirmière ou une autre personne qualifiée. Mais je peux croire mon expérience car je souffre d’asthme, d’une allergie grave à l’arachide et de plusieurs autres allergies. J’ai appris pas mal de choses dans les dernières deux années. La plus importante est que mes allergies et mon asthme m’ont apporté la maturité. Nous autres ados tentons souvent de cacher des choses à nos amis, parfois même à notre propre famille, parce que nous pensons que c’est faire preuve de faiblesse ou que cela n’a pas d’importance. Laissez-moi vous dire que la pire chose à faire est sans doute de se sentir gêné, mal à l’aise ou timide. Souvent, les leçons les plus importantes de notre vie nous viennent de notre propre expérience. On le réalise parfois quand on n’a pas bien réagi à la situation ou quand on craint la vérité et qu’on refuse de l’accepter.

Comme d’autres, j’ai appris ma leçon de la pire manière en me cachant de mes parents quand j’étais jeune pour manger une barre énergisante, ni eux ni moi ne réalisant que j’avais ingéré du beurre d’arachide contenu dans cette fameuse barre énergisante! J’étais jeune et accepter le risque s’est avérée une mauvaise tactique. J’ai été malade pendant 20 minutes tout en affirmant constamment à mes parents que j’allais bien... Bien entendu ils se sont vite rendu compte que j’allais plutôt mal quand je me suis mise à manquer d’air, mes poumons se resserrant soudainement. Heureusement, tout s’est arrangé mais j’ai tout de suite appris combien il est important d’être plus alerte à ce qui se passe autour de nous. Ma brève aventure n’est sans doute rien comparée à certaines de vos expériences ou d’autres dont vous avez entendu parler. Il n’en reste pas moins que je ne suis pas près de l’oublier car elle m’a donné toute une leçon.

C’est incroyable combien il y a de gens qui ont été mal informés sur l’anaphylaxie et l’asthme ou qui n’en ont simplement jamais entendu parler. Quand j’étudiais au primaire et au secondaire, je me faisais demander constamment : « Qu’est-ce que tu manges toi? ». J’ai toujours trouvé cela drôle que les autres croient qu’il n’y avait que quelques aliments que je pouvais manger. Je préférais leur donner la liste des aliments que je ne pouvais pas manger. Là-dessus j’espère que vous me comprenez bien car il y a de nombreuses personnes qui ont des allergies multiples et chez qui cela n’est pas aussi évident.

Quand je pense à tout ce qui m’est arrivé jusqu’à présent, l’anecdote la plus drôle sur mes allergies me ramène à l’école primaire. C’était une toute petite école; il y avait à peine 90 élèves en tout, en comptant la prématernelle... J’étais la seule enfant allergique mais on a décidé d’avoir une table spéciale pour l’allergie à l’arachide! Le plus drôle c’est que tous mes petits amis se retrouvaient là étant donné qu’on était seulement 10 dans ma classe! Chaque fois que je rencontre mes amis de l’école primaire, c’est la première chose qui revient sur le tapis. Cela nous fait toujours rire autant!

Info asthme allergies, numéro 1 2007

return Retour à la section Histoires vécues

| Politique de confidentialité | Contactez-nous | © AIAA, 2017
Site Web maintenu par Konecny Consulting Inc.